Close

Poker School

Poker Blinds and The Importance Of Position | partypoker.com

Dans cette rubrique, nous abordons les différentes places de la table de poker, et notamment les points suivants :

Le fonctionnement des positions

Lorsque vous prenez place à une table de poker, la première chose à chercher est le bouton du donneur. Ce petit disque blanc indique qui est le donneur et vous permet de trouver votre propre position à la table (là où vous vous situez dans l'ordre de mise).

Les deux premières places à gauche du donneur sont appelées la petite blind et la grosse blind. Elles débutent le tour de mise avec un montant fixe pour déclencher l'action.

Après ça, l'action se déroule dans le sens des aiguilles d'une montre autour de la table, et les joueurs choisissent chacun une stratégie légèrement différente en fonction de la place qu'ils occupent. Le principe est simple. Il faut jouer les mains fortes en early position, les bonnes mains en mid-position et quelques autres mains en late position. Notre guide des mains de départ pourra vous êtes utile ici, mais d'abord, nous vous donnons un aperçu des différentes positions et de ce qu'elles signifient.

Early position

Le joueur à gauche de la grosse blind est appelé "under the gun", puisqu'il est le premier à jouer (aucune pression). Selon la taille totale de la table, cette place et la place suivante sont nommées l'"early position" et sont les plus difficiles à jouer, puisque vous n'avez aucune idée de ce que les autres vont faire. C'est pourquoi, en théorie, vous ne devez jouer que les meilleures mains (paires de 10 ou de cartes à figures, As-Roi ou As-Reine).

Le fait d'être mal placé ne doit pas vous inquièter, parce que le bouton du donneur se déplace à chaque main.

Mid-position

Les deux places suivantes sont relativement intéressantes, puisque vous êtes amené à voir ce que vont faire les premiers joueurs. Vous pouvez ici ajouter quelques paires et quelques connecteurs suited de plus à votre répertoire. Si vous occupez le siège suivant, appelé hijack (pirate de l'air), et qui est à mi-chemin entre la middle et la late position, vous devez relancer avec n'importe quelle paire.

Late position

La late position (la limite et le bouton) sont les meilleures places que l'on peut avoir au poker, puisque vous avez eu l'occasion de voir ce que tous les autres joueurs ont fait. Si tous les autres joueurs se sont couchés, vous pouvez avoir une main moyenne, mais tout de même "voler les blinds" (remporter le pot tout de suite). Cela veut dire que vous pouvez relancer avec beaucoup plus de cartes, comme n'importe quel as quand l'autre carte est de la même couleur, et tous les connecteurs suited.

Les blinds

Le jeu revient finalement aux blinds. A ce stade, si la plupart des gens ont suivi, vous devez suivre avec la gamme de mains que vous auriez jouées en late position. S'il y a eu relance, tenez-vous en aux mains de départ d'early position. Si personne n'a encore relancé, les blinds ont aussi la possibilité de parler (passer ce tour de mise). Toutefois, dans les cash games, il est préférable de relancer avec de bonnes mains ou de se coucher.

Se coucher, suivre ou relancer ?

Au poker, vous avez trois options : vous coucher (laisser vos cartes), suivre (miser un montant égal à celui de la mise précédente ; si personne n'a relancé, miser un montant égal à celui de la grosse blind) ou relancer. Lors d'une relance, vous pouvez miser n'importe quel montant tant qu'il est égal au moins au double de la mise précédente.

Généralement, si vos cartes valent la peine d'être jouées, vous pouvez relancer de trois ou quatre fois la mise précédente. Pourquoi relancer ? En premier lieu pour mettre plus d'argent dans le pot et, donc, en gagner plus. La relance fait également se coucher les joueurs qui ont des mains faibles (moins vous avez d'opposants, plus, mathématiquement, vous améliorez vos chances de gagner, quelle que soit votre main).

Si quelqu'un a relancé devant vous, il est plus sage de suivre que de relancer, à moins d'avoir une main très forte comme la meilleure paire (valets ou autres figures) ou un as et un roi, un as et une reine (auquel cas, vous relancez de trois fois la mise précédente). Si la personne relance à nouveau et que vous avez deux rois ou deux as, misez tous vos jetons. Si ce n'est pas le cas, suivez.

Si personne n'a relancé, vous avez le choix entre relancer et vous coucher. Si vous participez à un cash game, vous aurez plus d'options après le flop et vous aurez la possibilité de gagner plus de mains.

Après le flop, les choses se corsent un peu, mais le principe est le même. Vous n'avez plus à vous soucier de choses "sur le bouton" que vous ne devez pas envisager de tenter "under the gun".